Rechercher
  • Vérène Fay

les bienfaits du chant

Émission Grand bien vous fasse. France Inter.

Qu’on chante tout seul sous la douche, à 4 voix dans une chorale, ou devant l’écran d’un karaoké, qu’on chante sous la pluie ou sous le soleil, du Ramstein ou un madrigal de Monteverdi, juste ou faux, l’effet est le même. Ça fait un bien fou… enfin du moins pour celle ou celui qui chante.

De nombreuses études ont été menées sur ce qui se joue dans le cervau quand on chante. Et toutes vont dans le même sens, chanter active les zones liées au plaisir. A tel point que certains n’hésitent pas à parler d’un frisson musical qui s’apparente à l’orgasme. Alors, on ne va peut-être pas aller jusque là ce matin mais au moins se divertir, en poussant la chansonnette, et en nous demandant pourquoi chanter nous fait du bien !

Les invités

David Lefort : chanteur au Chœur de Radio France, intervenant régulier comme médiateur pour mener différents ateliers autour de la pratique du chant dans de nombreux milieux.


Adèle Charvet : mezzo soprano qui s'est imposée en quelques années comme l'une des mezzos françaises les plus talentueuses de sa génération.

Guillaume Lurton : Maître de conférences en sociologie économique à l’université de Poitiers.

Isabelle Rouch : Médecin neuro épidémiologiste au CHU de St Etienne, (spécialiste de consultations mémoire et chercheur dans les maladies neuro dégénératives/ chercheuse à l’Inserm de Bordeaux )

Extraits de l'entretien

Isabelle Rouch, comment explique-t-on cette émotion incontrôlée qu'on peut avoir soit en chantant, soit en écoutant des chants qui nous touchent ?

Alors, la mémoire musicale, d'abord, elle est assez large et c'est une mémoire qui va être acquise très tôt dans l'enfance.

Lorsqu'on fait écouter, par exemple, à un bébé de la musique dans le ventre de sa mère, un an après, il va reconnaître les sons alors qu'on ne lui a pas fait écouter entre temps

Dans les maladies neurodégénératives, c'est une mémoire qui va perdurer très longtemps et qui va faire appel aux émotions. Les structures de mémoire et structures de l'émotion l'amygdale sont très proches, la musique va faire intervenir les deux.

Est-ce qu'on peut dire que le chant soigne?

Le chant soigne, en effet. Je vais vous raconter une expérience d'ateliers de chant qu'on a menés sur des patients qui présentent une maladie d'Alzheimer à un stade relativement débutant. On avait utilisé une méthode scientifique qu'on avait comparée avec d'autres patients qui suivaient des ateliers peinture. On a choisi volontairement des chefs de choeur professionnels, qui n'avaient pas un regard de soignant vis-à-vis de patients avec une maladie, mais qui avaient un regard de chef avec des chanteurs. Et donc, ils les ont fait apprendre quatre chansons pendant douze semaines. Ensuite, il y a eu un concert à la fin qui a été réalisé avec des jeunes chanteurs d'une école de chant, un pianiste professionnel, etc. On a évalué un certain nombre de de données comme justement la douleur, mais aussi ce qu'on appelle des fonctions cognitives: la mémoire, l'attention et quelque chose de très important, c'est l'estime de soi. Parce que quand on vous annonce que vous avez une maladie d'Alzheimer, évidemment, ça met à mal, complètement l'estime de soi. On était quelqu'un d'important, puis on devient un malade d'Alzheimer, entre guillemets.

On a pu voir que si les ateliers chant, avec ce concert comme ça à la fin, permettait vraiment de diminuer la douleur

J'ai une anecdote qui est quand même significative. Il y avait une patiente qui était arrivée en fauteuil roulant, pas parce qu'elle avait une lésion de la moelle, mais parce qu'elle avait du mal à marcher. Elle avait mal. Et en repartant de la séance, elle avait oublié sa chaise roulante. C'est quand même intéressant... Les chanteurs sont peut-être plus forts que les médecins par moments.

https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-du-jeudi-23-decembre-2021


1 vue0 commentaire